14/03/2018

CINQUANTE NUANCES DE GREY (2015-2018)

UNE HISTOIRE AU CENT NUANCES D'HUMEURS 


Trilogie romantique, érotique ou dramatique ?

Dans les trois séries ("Cinquante nuances de Grey"2015, "Cinquante nuances plus sombres"2016, "Cinquante nuances plus claires"2018) nous sommes spectateurs ennuyés ou curieux des nombreux fantasmes sexuels de Christian Grey envers Anastasia Steele, fantasmes découlant d'un panaché d'humeurs où récompenses et punitions se succèdent.

Cet asynchronisme, marque davantage un paradoxe amoureux dans lequel sentiments purs et actes sadomasochistes fusionnent au rythme d'une enfance difficile et mal-aimée. 

L'acteur se livre à nos yeux comme un personnage passionné et violent mais ne nous cache pas son désarroi qu'il défoule sur sa victime-aimante.

Grey, l'homme aux cinquante humeurs, se débat avec frénésie dans la salle des jeux interdits où amour et violence n'en font plus qu'un.

Ce n'est que par ce sentiment blessé et violé par l'abandon maternel qu'il arrive à déployer toutes ses émotions emprisonnées en lui depuis son enfance.

Le metteur en scène semble lui-aussi se réconforter par le comportement de Grey, alternant des scènes entre sensualité innocente et attitude sexuelle sans portée où la pudeur n'a plus de place.

Chaque scène est un billet d'humeur de l'acteur dans laquelle rage, joie, amour et peur se côtoient.

Une chronique presque fatigante et fadasse dans laquelle des images uppercuts s'enchaînent, nous laissant malgré tout un soupçon de perplexité.

Un film au thème freudien ou une oeuvre cinématographique sexiste d'avant-garde?

 

Alexandra Spagnolo

 

00:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Quelle belle recherche et toujours dite avec des mots tres juste et cette ultime question qui ouvre toujours un debat a mille autre question. Bravo Alexandra.

Écrit par : Bovay | 14/03/2018

Les commentaires sont fermés.