14/02/2018

RÉFLEXIONS GENERATION X GENERATION Y

GÉNÉRATION X GÉNÉRATION Y

DANS LAQUELLE DES DEUX NOUS CACHONS-NOUS POUR N’ÊTRE QU’UN SEUL HUMAIN ? 

                     

    - Réflexions-



À 48 ans, souffrirais-je de "prématurité futuriste" puisque je me questionne tout le temps, avide d'un besoin permanent de réponse comme cette fameuse GÉNÉRATION Y qui n'a qu'une seule idée en tête, le pourquoi du pourquoi ?
Le passé, le présent, le futur, nos compagnons du temps et de l'espace qui font toute notre dimension profonde dans laquelle nous nous égarons parfois.
On parle de GÉNÉRATION X et de GÉNÉRATION Y mais je ne suis pas convaincue sur le fait que nous puissions dissocier complètement ces deux lettres et certainement pas ces deux générations ! Nous sommes malheureusement un produit de la société, il y a ceux qui ont fait partie des "victimes obéissantes" (les X) et ceux pour qui cet incroyable instinct vital s'est métamorphosé en prise de conscience et est devenu l'élément et l'exigence prioritaires du quotidien (les Y).
J'insiste sur ce concept de "l'espace et du temps" parce que tout simplement nous en faisons partie et que nous en sommes le jus pressé par excellence...
La nouvelle génération est sans doute notre rêve accompli, notre rebellion et notre peur refoulées parce qu'elle a su imposer et extérioriser son rêve, convaincre la société au lieu de la subir bêtement !
Chercher sa place dans l'espace et le temps quand on s'égare un instant de notre dimension profonde parce que les aléas de la vie font que rien n'est statique, chercher un "parce que" qui existe même quand on pense qu'on ne le trouvera jamais parce que la "peur" l'a englouti...
Vous avez le droit de penser qu'à 48 ans révolus j'ai un temps de retard par rapport à ma génération si vs me placez dans la société actuelle mais un temps d'avance aussi si vous me placez dans le présent du passé :-) !
L'influence de la société n'a tout d'un coup plus aucune valeur, ni celle du temps et nous devenons subitement le fruit de nous- même, intemporel, sans aucune discipline d'éthique...

Lorsqu'on traverse un cancer par exemple, on est en phase de "reconstruction" et ce n'est que dans les étapes de cette phase que nous nous recherchons ou que nous essayons tout simplement de nous retrouver...
Le retour dans le passé dans lequel nous voulons encore et à tout prix nous miroiter, lutter contre le présent qui ne nous épargne pas et se projecter dans le futur dont l'incertitude nous ronge malgré tout...
Ferais- je partie des Y parce que je rêve comme eux ou parce que ma vie s'est transformée un jour en cauchemar...? L'homme a besoin de croire pour se tenir debout, l'homme a besoin de rêver, GENERATION X ou Y!
Notre santé psychologique et physique doit être notre priorité en dépit de l'éthique dans le temps!
Parfois la réalité est si dure et le présent si incertain qu'il nous faut aller chercher une réponse dans le passé, voire même dans le futur aussi incertain qu'il soit car il n'est pas encore là et cela nous donne le droit de le façonner de quelque manière à notre guise...

Il faut essayer de bannir ce sentiment de culpabilité que la maladie nous colle, vivre de ce qui nous est offert actuellement mais ne jamais oublier ce qu'on a eu de beau et qui nous a fait rêver un jour...
Le rêve nous appartient depuis toujours, les périodes mystiques de l'adolescence, en tous lieux et en tous temps!
On crée de la fantaisie parce que la maladie nous oblige mais on crée de la fantaisie aussi parce que l'adolescence est autant une période décisive de la vie qu'une platitude à vivre au quotidien sans être une maladie ! Donc on crée de la fantaisie tout le temps !
Le RÊVE INTEMPOREL de toutes les générations nous appartient !
Rêver, idéaliser, pourquoi ? Parce qu'il y a insatisfaction de soi-même et peut-être de sa propre existence ?
C'est beau, bénéfique et thérapeutique de rêver, d'idéaliser... Cela nous est clairement permis mais nous recevons un ordre en échange:
Revenir les pieds sur Terre et affronter la réalité qui nous est flanquée en face pour perséverer et continuer dans le droit chemin...
Rêver, imaginer, idéaliser ne sont que des outils que nous devons savoir manipuler avec beaucoup d'adresse et de bienveillance pour comprendre, sinon, ces outils pourraient devenir notre propre arme pointée contre nous!

APPRENDRE À SE PROTÉGER est l'instinct le plus prononcé que nous ayons, notre INSTINCT DE SURVIE avant tout et qui résume tous les autres! Apprendre à se protéger même des gags de notre cerveau est la première preuve d'amour pour soi-même, pour tous ceux que l'on aime, que l'on croit aimer et que l'on voudrait aimer... De notre INSTINCT DE SURVIE on pourrait en faire le premier ennemi de notre peur...! Oui, on pourrait...
C'est la clé de notre dimension profonde, la société doit l'écouter et la considérer!
Je pense que la GÉNÉRATION X n'a pas su s'écouter et se faire écouter suffisamment, elle n'a pas su penser à sa santé avant tout! Elle a juste subi les règles de la société avec cette éducation couleur marbre opaque dès le plus jeune âge! C'est comme ça mais on nous explique pas pourquoi, quelle platitude...

Nos jeunes Y veulent comprendre et ils veulent profiter de la vie! Il n'y en a qu'une et ils ont bien raison ! Aidons- les à développer tout cela raisonnablement et avec les outils qu'ils désirent au lieu de les enfoncer avec des réfléxions couleur marbre opaque et qui n'ont ni queue ni tête comme la GENERATION X a reçu et transmis! Nos jeunes Y veulent comprendre et cherchent le fondement ! Le cerveau de l'homme se développe de plus en plus, il faut se mettre à son rythme dans tout et pour tout!

Oui, les jeunes Y sont rebelles  mais je suis convaincue qu'il faut savoir écouter et interpréter cette rébellion... Elle cache toutes leurs valeurs qui n'attendent qu'une chose, d'être exploitées, une réponse qu'on est capable de leur donner et qui répondra en même temps à certaines de nos questions...

La maladie nous donne parfois l'opportunité de voyager dans le temps et de remettre certaines pendules à l’heure.

GÉNÉRATION X? GÉNÉRATION Y? Société ?
Y a t- il vraiment une différence dans le temps et dans l'espace quand nous sommes une et une seule fusion du corps, de l'âme et de l'esprit qui s'appelle "HUMAIN" ?

Alexandra Spagnolo

20:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.